Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Aidons le Château Vert à concrétiser ses projets
Actions sur le document

Aidons le Château Vert à concrétiser ses projets


En référence à la Convention de l’O.N.U. (13 décembre 2006), ratifiée par la Belgique, relative aux Droits des Personnes Handicapées, les services agréés et subventionnés par l’A.V.i.Q. de l’ASBL « Le Château Vert » visent la dignité de la personne. Elle se traduit par la recherche d’une qualité de vie de tous les instants auprès de personnes, mineures ou majeures, des deux sexes, présentant prioritairement un handicap moteur.

Cette recherche d’une qualité de vie optimale s’articulera autour de 4 axes en interaction constante :

La personnalisation et l’autonomie en matière d’hébergement

L’individualisation et l’évolution des soins

La diversité et la richesse des activités internes et tournées vers l’extérieur

L’ouverture et la créativité en matière de partenariats

Trois services y sont développés : un service résidentiel pour 38jeunes (S.R.J.) un service résidentiel pour 37 adultes (S.R.A.) et un service d’accueil de jour pour 8 adultes (S.A.J.A.).

En fonction des besoins en évolution, d’autres services pourraient y être déployés : soins palliatifs, service d’accompagnement ou service de logements supervisés…

Projet de construction de 6 unités de Vie pour les bénéficiaires du service Résidentiel pour adultes.

1.1 Rappel - Un peu d’histoire...

La construction de l’immeuble principal date du début des années 60 , « L’Heureux Abri »

Il a été conçu pour un hébergement collectif sur 4 étages aménagés en classes ou en dortoirs ouverts et ordonnés des 2 côtés d’un couloir. Le projet global était destiné à héberger 200 enfants (type 140).

En 1992, L’ASBL « Le Château Vert » reprend les locaux, les adapte et change l’objectif.

Il s’adresse à des mineurs et adultes présentant des troubles moteurs (S.R.A. et S.R.J.).

Malgré les travaux réalisés à partir de 1997 conjugués aux efforts du personnel d’accompagnement visant un hébergement plus personnalisé, le bâtiment n’accorde pas à chaque bénéficiaire l’autonomie, l’ouverture et l’intimité nécessaires à son plein épanouissement :

La création de deux hébergements plus ouverts et de plain-pied (La Rotonde et la Véranda en 1999) dont l’un s’est spécifié pour 4 bénéficiaires en semi autonomie (l’Envol en 2016) a enclenché une réflexion de transformation de service et de prise en considération adéquate des besoins.

1.2 Objectifs d’une transformation…nécessaire.

L’objectif principal de la construction projetée vise un changement radical de la réponse aux besoins d’une personne « à part entière » et fédérateur de bonnes et nouvelles pratiques.

Il est dès lors nécessaire de comprendre l’infrastructure comme un outil de développement de l’autonomie, de respect de l’intimité et d’ouverture faisant de « l’institution » un véritable « chez soi ».

Différents concepts seront rencontrés : diminution de la taille des unités de vie, chambres et installations sanitaires individuelles, plain-pied généralisé, domotique personnalisable, …

De plus, les locaux, ainsi dessinés, tiendront compte de l’évolution des besoins des personnes sur une durée de 30 ans : vieillissement, anticipation de l’augmentation de la dépendance, accompagnement des bénéficiaires jusqu’en fin de vie…

1.3 Concepts architecturaux en lien avec le projet de vie…

Promotion de lieux ouverts et accessibles :

Plain-pied généralisé à l’intérieur du bâtiment comme aux abords.

Accès direct de toutes les pièces sur l’extérieur.

Respect de l’intimité :

Chambres individuelles incluant les installations sanitaires et dressing personnels.

Possibilité de doubler une chambre pour des personnes vivant en couple

Individualisation :

Domotique généralisée dans les espaces communs et personnalisable dans chaque chambre.

Chaque chambre (au total 36) sera dotée d'un espace privatif pour les soins et l’hygiène (douche, évier et WC adaptés) + Installation individualisée d’un système de transfert (lit vers sanitaire).

Ouverture et inclusion :

Espace de vie plus «invitant» à la réception de personnes venues de l’extérieur (famille, amis, voisins…)

Durabilité et gestion de l'énergie :

Lumière naturelle, contrôle individuel de la luminosité, de l'occultation, de la chaleur, de l'aération, utilisation des énergies renouvelables (photovoltaïque, thermique, récupération d'eaux pluviales,).

Soins et manutention :

Equipement de chaque résidence de 6 bénéficiaires d'un espace contenant une baignoire à hauteur variable ainsi qu'un lève personne mobile, un charriot douche et une table murale relevable.

1.4 Le coût de la réalisation est estimé à (TVAC)

Gros œuvre, finitions et abords : 2.000.000 €

Techniques spéciales ( Elect, Chauf, sanit., ventil. domo.) 1.200.000 €

Equipement spécialisé (Salles de bains, douches…) 600.000 €

SOUS - TOTAL 3.800.000 €

+ Architecte + bureaux d’études 240.000 €

TOTAL : 4.040.000 €

1.5 Estimations de financement

AViQ : Appel à projet ERICh : 2.000.000 €

Cap 48 20.000 €

Capacité de financement de l’ASBL 1.000.000 €

Reste à financer (Fonds à rechercher) 1.020.000 €

1.6 Photos des constructions projetées

 

 


Soirée de Gala de Bienfaisance – Samedi 23 Novembre 2019

Centre Culturel de HUY

 

 

 

Joindre l’utile à l’agréable

En plus de l’invitation, IMPORTANCE de faire appel aux donateurs !

APPEL aux DONS avec immunisation fiscale pour tout dons de 40 ou plus:

BE90 7420 3820 8032

Recherche d’un spectacle qualité, d’un spectacle reconnu, à dimension populaire

familiale.

Etroite collaboration avec le Centre Culturel de Huy ainsi qu’avec Daniel Hanssens

OBJECTIF :

Les bénéfices de cette soirée sont exclusivement destinés au financement du projet de construction des 6 unités de vie pour les 36 bénéficiaires du S.R.A.


La Bière du Château Vert – « La Solières »

Premier essai de collaboration concluant.

Demande d’un 2° Brassin spécifique au « Château Vert »

Choix de la brasserie : Présence et explications de Nicolas Declercq

Brasserie Léopold 7(Couthuin)

Raison :

Choix de la proximité

Les 4 « P » du développement durable

« People » : Engagement social

« Planet » : Engagement écologique

« Participation » : Développement participatif

« Profit » : Développement économique

Matières premières :

Local et Bio  Si pas local = Bio

Vente philanthropique :

Lancement lors de la soirée ce gala 23 Novembre 2019

Création de réseaux

2° BRASSIN : Spécificité

Houblon Local

5,2%

La vallée de La Solières : Boisée et verte

Saveur herbacée + boisée

Prix de Vente :

Trio de 3 x 33 cl = 10,00€

 La Solières prend sa source entre Perwez, Haillot (commune d'Ohey) et Coutisse (commune d'Andenne) dans le Condroz namurois à une altitude d'environ 260 m.  

Le ruisseau fait office de limite provinciale pendant plus d'un kilomètre puis passe par le village de Solières où il coule au pied de l’ancienne abbaye de Solières, passe derrière le « Château Vert » puis descend vers le Vieux Moulin et la chapelle Saint-Eutrope.

Le cours d'eau pénètre alors en Ardenne condrusienne et creuse une vallée plus encaissée et boisée.

La Solières alimente une cascade près de la caverne du Trou Manto.

Se faufilant entre l'étang de Lovegnée et les ruines du château de Beaufort, elle rejoint rapidement la rive droite de la Meuse à Ben-Ahin (commune de Huy) à une altitude de 75 m. (Source Wikipedia)

 

brasserie : Présence et explications de Nicolas Declercq

Brasserie Léopold 7(Couthuin)

Raison :

Choix de la proximité

Les 4 « P » du développement durable

« People » : Engagement social

« Planet » : Engagement écologique

« Participation » : Développement participatif

« Profit » : Développement économique

Matières premières :

Local et Bio

Si pas local = Bio

Bouteille vierge + apposition d’une étiquette

Bouteilles reliées (trio) par un carton Kraft

La Solières prend sa source dans le bois de Perwez situé