Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma Commune / Services communaux / Urbanisme / Aménagement du territoire / Projets d'aménagement du territoire
Actions sur le document

Projets d'aménagement du territoire

Le site Thiry – Sainte-Catherine

Le permis d'urbanisme pour la construction d'une maison de repos, résidences-service et commerces pour le CHRH a été accordé, par le Fonctionnaire délégué, en date du 27/04/207 . Le projet a été revu en parallèle avec les découvertes archéologiques du site (tracé du chenal d'adduction d'eau au Bassinia situé sur la Grand Place). Le projet inclut la création d'une nouvelle voirie qui reliera la rue Ste Catherine à la ruelle Chantelière. Le projet proposé s'inspire largement de l'avant-projet de PCAD qui avait été validé par le Conseil communal en 2006. Ces travaux constitueront une première étape importante dans la revalorisation du site et du quartier. Le terrain sur lequel s'implante ce projet est le seul situé en zone d'habitat; le reste du site étant situé en zone industrielle au plan de secteur. Les terrains situés en partie sud du site appartiennent à une société privée; cette partie du site uniquement est actuellement reconnue comme SAR. Les démarches pour solliciter la reconnaissance de la partie supérieure restante du site (propriété du CHRH) en SAR également ont été entamées afin de pouvoir envisager la reconversion du site. Un marché de services destiné à désigner un auteur de projet en ce sens est en cours. La pollution existante sur le site et l'aspect mobilité du quartier devront néanmoins faire l'objet d'études spécifiques. Suite à différents contacts et échanges, ce site est également proposé dans le cadre du concours Europan 14, dont le thème est: ''Les Villes productives''.

Le site Felon et Lange

Le site ''Felon et Lange'' a été assaini, en 2009, par la Spaque (actuel propriétaire) dans le cadre du Plan Marshall. Au vu de la situation du site (proximité de services, commerces, transports en commun,...), le souhait de la Ville et de la Spaque serait de pouvoir y développer un projet mixte, incluant notamment de l'habitat. Or, il se situe en zone industrielle au plan de secteur. Bien que cette affectation soit obsolète au regard du contexte, cela constitue un frein à sa réhabilitation. Ainsi, la Ville a demandé, en 2013, la reconnaissance du site en SAR, mais, en date du 16 juin 2016, cette demande a été refusée. Suite à divers échanges, avec Mme la Fonctionnaire déléguée et la Direction de l'aménagement local, la Ville, en collaboration avec la Spaque, a ainsi décidé d'envisager la réalisation d'un Périmètre de Remembrement Urbain sur le site concerné. Le Conseil communal, en séance du 05 juillet 2016, a ainsi validé la convention entre la Ville et la Spaque concernant la réalisation d'un marché conjoint visant la désignation d'un auteur de projet pour la réalisation de ce PRU. En cette même séance, le Conseil communal a également validé le projet de marché. Le marché a été lancé et le Collège communal, en séance du 09 septembre 2016, a désigné le bureau XMU sprl comme adjudicataire de ce marché de services. Sa mission est actuellement en cours. Un comité de suivi se réunit régulièrement afin d'évaluer le déroulement du travail. La proposition s'oriente vers des aménagements en termes de mobilité, l'implantation de logements (et logements publics) et des bureaux sur le site. Son réaménagement est également un enjeu majeur lié à la remise en service du téléphérique situé à proximité.

Le quartier Nord

En mai 2015, la fiche-projet ''Gare de Huy comme nœud multimodal'' a été retenue pour la programmation 2014-2020. Trois projets seront donc ainsi subsidiés par les fonds FEDER sur le territoire hutois, dans le quartier de la gare: la création d'une nouvelle voirie / la réalisation d'un dépose-minute devant la gare / le réaménagement de la liaison piétonne (escalier) reliant la gare à la Vieille chaussée de Statte. 
En ce qui concerne la création de la nouvelle voirie, son tracé a été établi, durant cette année 2016, par le service des Travaux suite aux relevés de terrains et aux diverses réunions entre les services concernés. Des accords entre la Ville, la SNCB et Infrabel, propriétaires d'une partie des terrains visés par le projet, ont été établis concernant l'ampleur des surfaces à rétrocéder pour la réalisation du projet.
En ce qui concerne les projets du dépose-minute et du réaménagement de la liaison piétonne, les dossiers de projet de marché (plans – CSC – estimation) ont été validés par le Conseil communal du 05 juillet 2016. Le permis d'urbanisme pour la réalisation du dépose-minute a été octroyé par le Fonctionnaire délégué en octobre 2016. Les marchés de travaux seront lancés début 2017 .
Les travaux menés sur le site de la gare par la SNCB et la SRWT (la construction d'un parking à étages et le réaménagement de la gare des bus) suivent leur cours. La SNCB a obtenu, en 2016, un nouveau permis d'urbanisme pour modifier l'implantation du parking afin de rendre la nouvelle voirie (et le rond-point) dans laquelle elle aboutit, accessible, à long terme, aux autobus. La gare des autobus est, à ce jour, opérationnelle. La mise en service du parking à étages est planifiée pour le second semestre de 2017.
La Ville a également reçu une promesse de subsides supracommunale pour l'aménagement d'un parking au pied du Pont de l'Europe. Cet espace de stationnement en plein air, d'une capacité de 87 places, constituera ainsi un parking de délestage, en entrée de Ville, idéalement situé dans le quartier de la gare et à proximité immédiate, via la traversée du Pont, de la piscine, du centre culturel,… La Ville est maintenant propriétaire des terrains concernés. Le Conseil communal, en sa séance du 21 juin 2016, a validé le dossier du projet de marché (plans – CSC – estimation). Le permis d'urbanisme a été octroyé par le Fonctionnaire délégué en octobre 2016. Le marché de travaux vient d'être attribué.

La rénovation urbaine du quartier de Statte

Afin de redynamiser le quartier de Statte qui s'est fortement dégradé au fil du temps (axe de passage, disparition des commerces, divisions excessives d'immeuble, paupérisation, dégradation du cadre de vie,…), la Ville a décidé d'y mener une opération de rénovation urbaine.
A cette fin, le Conseil communal a validé le périmètre de l'opération en juin 2014 ainsi que le cahier spécial des charges destiné à désigner un auteur de projet. C'est le bureau Agora s.a. qui a été désigné, à cette fin, par le Conseil communal en octobre 2015. Il a ainsi pour mission d'élaborer le dossier de rénovation urbaine, en collaboration avec les autorités communale et la population locale. Un subside de 60% sera octroyé à la Ville par le SPW pour cette mission, conformément à l'AGW du 28 février 2013.
Afin d'assurer les démarches participatives de l'opération, un appel à candidatures a été lancé afin de constituer une Commission locale de rénovation urbaine (CLRU). Le Conseil communal a ainsi désigné ses membres et fixé son règlement d'ordre intérieur en octobre 2016. Elle comprend ainsi des représentants des autorités communales, des techniciens, des représentants des associations du quartier, des riverains,…
Suite à la récolte des données objectives et subjectives du quartier par l'auteur de projet (via l'organisation d'ateliers thématiques, de visites de terrains, d'échanges avec la population locale,…), la première phase du travail, visant à établir un diagnostic de la situation existante du quartier (atouts, faiblesses,…) et à évaluer les enjeux de son développement, est à ce jour réalisée.  
Un avant-projet de rénovation urbaine a ensuite été concrétisé suite aux différentes réunions de travail organisées (avec la CLRU, les autorités compétentes, les partenaires impliqués,…). Cette deuxième phase du travail consiste donc à identifier concrètement les actions à entreprendre et à cibler les interventions qui visent à améliorer la qualité de vie dans le quartier de Statte. 
La troisième et dernière phase de la mission est actuellement en cours. Les différentes rencontres et échanges doivent se poursuivre pour aboutir à l'établissement du projet final qui identifiera également le volet financier et le planning

La revitalisation du Quadrilatère

Le projet de transformation du Quadrilatère par la société privée CCI a permis à la Ville de Huy de développer une opération de revitalisation pour laquelle un arrêté ministériel a été pris le 24 avril 2014.
Cette opération vise à requalifier les espaces publics en relation directe avec le Quadrilatère, soit le réaménagement des liaisons vers le vieux Huy (rues de la Résistance et des Frères Mineurs), vers le centre culturel (avenue Adolphe Chapelle et rue Grégoire Bodart jusqu'au parc avenue Delchambre), vers la gare (rues du Coq et l'Apleit), les rues Delloye Mathieu et des Augustins.
Ces aménagements prévoient en outre une optimalisation de la mobilité douce, la sécurisation des cheminements piétons, la création d'espace vert (parking bibliothèque),…
L'élaboration du projet public, dont l'esquisse a servi de base à la promesse de subsides, est en cours d'élaboration. Le Collège a marqué son accord, le 29 juin 2015, sur les principes d'aménagement et les sens de circulation induits par le projet. Différentes réunions techniques ont eu lieu en 2016 afin d'établir le dossier. Les plans (avant-projet), destinés à être validés par le pouvoir subsidiant, sont à ce jour finalisés. Il s'agira ensuite d'obtenir les autorisations administratives (permis d'urbanisme) et de lancer le marché pour la réalisation des travaux. La mise en adjudication de ces derniers ne peut  être entamée que lorsque les travaux du promoteur privé ont atteint un stade irréversible (ou réalisation du gros œuvre). Le constructeur a, à ce jour, atteint ce stade.
Un phasage des travaux publics sera envisagé afin de ne pas enclaver le centre-ville, permettre l'accès au chantier privé et au parking public du Quadrilatère.

Contact:

Ludgarde Brun

Bureau du service de l'urbanisme >Accès via Rue des Frères Mineurs ou 14 rue Vankeerberghen

Le service de l'urbanisme est ouvert au public tous les jours ouvrables entre 8 et 12 heures 30; les après-midi, uniquement sur rendez-vous.

085/21 78 21

085/21 75 03

bHVkZ2FyZGUuYnJ1bkBodXkuYmU=