Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Université du Temps Disponible
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Aînés / Université du Temps Disponible / Cours / Histoire moderne
Actions sur le document

Histoire moderne

Par Collignon Geoffrey Dernière modification 11/09/2022 08:18

Année académique 2022-2023

Cours d'Antoine Leclère

Antoine Leclère, diplômé de l’ULg (orientation histoire moderne), doctorant en Histoire et spécialiste du règne du Prince-Évêque de Liège François-Charles de Velbrück (1772-1784). Ses domaines de recherches principaux sont les relations internationales du XVIIIe siècle, la souveraineté en Europe à l’époque moderne et les institutions modernes et contemporaines.

 

FRAIS DE PARTICIPATION AU COURS : 45 euros pour l'année académique 

 

Pour le début de l’année académique, le cours d’histoire moderne propose d’entrer dans le XVIIIe s. en Europe. Entre fêtes fastueuses à Versailles et guerre dans l’Orient, le siècle des Lumières est aussi celui de nombreux mouvements conservateurs. Il est aussi le moment de la définition de nombreux concepts actuels. Entre affrontement franco-britannique et guerre austro-prussienne, comment l’Europe des Lumières va-t-elle devenir ce que l’on a retenu d’elle ?

Cours 1 :

Ce cours va porter sur la fin de la France de Louis XIV. Nous avons vu les difficultés traversées par l’Europe durant son règne. De même, nous avons étudié son action intérieure comme la lutte contre le Jansénisme. Désormais, il s’agit de comprendre comment la transition va s’opérer entre Louis XIV et le XVIIIe s. débutant. Un focus particulier sera porté sur Versailles en tant que centre du pouvoir politique.

Cours 2 :

Nous allons travailler sur l’Italie et la papauté durant ce cours. Nous avons vu que le jansénisme, le gallicanisme et la montée du protestantisme avaient profondément modifié les rapports de force en Europe. Mais que dire du pouvoir pontifical ? Au travers de quelques pontificats, nous tâcherons de mieux saisir les enjeux italiens du XVIIe s. et du début du XVIIIe s.

Cours 3 :

Pour la fin de l’année civile, nous allons entrer dans le XVIIIe s. Cours introductif sur le siècle des Lumières, nous verrons aussi les enjeux politiques du début du siècle en Europe. Entre les défaites françaises et la montée de l’Angleterre, quels défis vont devoir relever les souverains européens ? Un focus sera réalisé sur le Saint-Empire.

Dates des cours : 1er trimestre : les samedis à 10h : 8/10, 26/11, 10/12

 

2022

Cours d'Antoine Leclère

Antoine Leclère : diplômé avec la plus grande distinction de l’ULg (orientation histoire moderne),  doctorant en Histoire et spécialiste du règne du Prince-Évêque de Liège François-Charles de Velbrück (1772-1784). La thèse qu’il vient d’entamer s’intitule « L’idée de Constitution fondamentale à Liège entre 1772 et 1795 : influences croisées de la France des Lumières et de l’Empire germanique, analyse d’un processus historique, politique et juridique ». Ses domaines de recherches principaux sont les relations internationales du XVIIIe siècle, la souveraineté en Europe à l’époque moderne et les institutions modernes et contemporaines.

 

FRAIS DE PARTICIPATION AU COURS : 45 euros pour l'année académique 

 

Nous avons conclu l’année sur la Réforme (1517) et la structure institutionnelle de l’Empire. Désormais, ce sont deux autres importants espaces européens qui vont nous motiver : la France et l’Angleterre. Les règnes de Charles IX et Henri IV, ainsi que le calvinisme et les guerres de religion, vont mobiliser notre attention pour nous amener à comprendre la montée des Bourbons sur le trône. De l’autre côté de la Manche, l’Angleterre d’Henri VIII et Elizabeth Iere proclamait son rejet de Rome et du catholicisme, provoquant un rééquilibrage des pouvoirs. Enfin, le règne de Philippe II d’Espagne, rival de l’Angleterre, sera abordé par la présence des troupes espagnoles dans nos région. Tout cela nous permettra d’arriver au XVIIe siècle où nous introduirons les célèbres règnes de Louis XIII et Louis XIV.

Dates des cours : les mardis à 9h30
1er trimestre :
18 janvier
15 février
15 mars
 
2ème trimestre :
4 avril
9 mai
6 juin

 

2021

Cours d'Antoine Leclère

Antoine Leclère : diplômé avec la plus grande distinction de l’ULg (orientation histoire moderne),  doctorant en Histoire et spécialiste du règne du Prince-Évêque de Liège François-Charles de Velbrück (1772-1784). La thèse qu’il vient d’entamer s’intitule « L’idée de Constitution fondamentale à Liège entre 1772 et 1795 : influences croisées de la France des Lumières et de l’Empire germanique, analyse d’un processus historique, politique et juridique ». Ses domaines de recherches principaux sont les relations internationales du XVIIIe siècle, la souveraineté en Europe à l’époque moderne et les institutions modernes et contemporaines.

 

FRAIS DE PARTICIPATION AU COURS : 45 euros pour l'année académique 

 

« De l’Humanisme aux Lumières » : histoire de la modernité entre continuité et rupture »
Qu’est-ce que l’histoire moderne, quels sont ses termini, ses grands personnages, ses événements majeurs et les bouleversements qui la composent ? Autant de questions que nous allons tenter de résoudre au cours de ce cours. L’objet de ce premier cours sera d’introduire les objectifs généraux poursuivis au cours de l’année académique, de donner le plan du cours et d’introduire l’époque moderne en tant qu’objet d’Histoire. Nous verrons les grands noms de l’historiographie, la période chronologique entendue par « époque moderne » ainsi que les débats l’entourant et nous introduirons le sujet du cours suivant : « l’Italie renaissante : découvertes et redécouvertes d’un empire romain effondré ».
La chute de Constantinople (1453) marqua l’apogée d’un processus politique et militaire qui vit les Ottomans mettre un terme à l’existence millénaire de l’Empire romain d’Orient. Byzance et ses savants s’étaient déjà réfugiés pour partie dans l’Europe catholique qui lui accorda peu d’attention. Les savants européens prirent le parti de redécouvrir les sciences anciennes et de replacer l’Homme au centre de la réflexion philosophique. L’art, la politique, les institutions, les relations internationales, … l’ensemble de l’Italie fut touchée par cet événement et, bientôt, la France et l’Espagne suivirent à cause des guerres d’Italie. En terminant avec un panorama des guerres d’Italie, nous introduirons le cours suivant : « La France et l’Empire de la Renaissance, de Charles VIII à Charles Quint ».
La France et l’Empire constituent les deux pôles politiques et culturels majeurs de l’époque moderne. Aux XVe et XVIe siècles, les deux espaces furent marqués par des monarques imposants tels Louis XII, François Ier ou encore Charles V. Cette période est aussi concomitante à la montée de l’absolutisme et de l’idée d’État en Europe occidentale. Pour ce cours, nous allons nous concentrer sur la montée du protestantisme, la formation de l’État absolutiste et la présentation d’un tableau de la France et de l’Empire. La création de l’Anglicanisme sera brièvement évoquée. En fin de séance, nous introduirons le cours suivant : « Les guerres de religion en Europe : de la Raison de Dieu à la Raison d’État ».

Dates des cours : les mardis à 9h30
12 octobre
16 novembre
14 décembre
UTD

37, Rue Sous-le-château
4500 Huy

085/25 44 59

dXRkQGh1eS5iZQ==

Horaire

Localisation