Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Modalités pratiques de la distribution des masques à Huy
Actions sur le document

Modalités pratiques de la distribution des masques à Huy

Modalités pratiques de la distribution des masques à Huy

 

Lors de sa réunion par vidéo conférence, le collège communal a décidé des modalités de distribution des masques de confort destinés aux Hutois. 21.311 masques ont été commandés pour un montant total de 42.622 euros. Chaque Hutois recevra donc un masque lavable de confort en tissu qui sera utile lorsque le dé-confinement aura débuté. La distribution sera initiée dès la fin de ce mois d’avril.

Afin d’éviter tout rassemblement et tout risque de propagation du Covid-19, le collège communal a décidé que les masques seront livrés au domicile de chaque Hutois. Ce masque sera accompagné d’un courrier explicatif.

A Huy, une politique de livraison des masques est donc préférée à une politique d’enlèvement. C’est d’ailleurs le mot d’ordre à Huy depuis que les villes et communes sont amenées à distribuer des masques de protection à différents publics cibles.

Depuis le début de la crise, c’est le service des Travaux qui se charge de livrer les masques au domicile ou au siège social des différents publics cibles ou encore aux institutions.

Ce travail chronophage permet de limiter les risques de contact et donc de transmission de la maladie.

Les villes et communes ont eu et ont toujours un rôle essentiel à jouer dans ces distributions de masques. Elles ont reçu des listes incomplètes de professionnels de la santé et se sont chargées de les mettre à jour afin de tenter de distribuer les masques à ceux qui sont en exercice et qui en ont donc grand besoin.

Il s’est vite avéré que les masques venant de la Région et plus rarement du Fédéral n’étaient pas suffisants pour répondre aux besoins de tous les professionnels de la santé.

La Ville, qui avait commandé sur ses deniers des masques réutilisables de type K 95, étudie chaque jour les demandes qui lui sont adressées et livre quotidiennement des masques à ceux qui sont à court ou qui ne sont pas retenus comme publics prioritaires par les pouvoirs supérieurs.

De la même manière, des visières de protection sont produites par la Ville et livrées à des professions particulièrement exposées qui en font la demande.

A ce stade, l’ensemble des demandes jugées légitimes ont pu être honorées. L’autorité communale se chargera jusqu’à la fin de la crise de palier au mieux les manquements afin de tenter d’assurer les conditions de possibilité d’une certaine sûreté.

Depuis le début de la crise, plus de 700 masques K95 acquis par la Ville sur deniers communaux ont été distribués. Plus de 5.000 masques transmis par les autorités supérieures ont également été livrés. Près de 45.000 masques ont été distribués aux institutions. 100 visières ont elles aussi été acheminées par le personnel de la Ville.

Ce sont des infirmiers à domicile, des aides familiales, la zone de police, la prison, des médecins généralistes, des pharmaciens, des sociétés de transport de malades, des accueillantes conventionnées, des dentistes, des médecins, des homes pour personnes âgées ou encore des centres pour handicapés qui ont été desservis.