Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Fermeture de la rue des Rôtisseurs et extension des terrasses
Actions sur le document

Fermeture de la rue des Rôtisseurs et extension des terrasses

Fermeture de la rue des Rôtisseurs et extension des terrasses

 

Dans le cadre de la troisième phase du déconfinement, des demandes émanant des établissements HoReCa sont parvenues à la Ville afin d’élargir l’espace dévolu aux terrasses.

Décision a été prise d’étendre l’horaire de mise en piétonnier de la rue des Rôtisseurs. Pour rappel, l’été dernier, une expérience de fermeture à la circulation avait déjà été menée les week-ends et avait remporté un franc succès.

Afin de permettre aux établissements de la rue des Rôtisseurs d’établir leurs terrasses sur la voirie, il a donc été décidé que cette rue des Rôtisseurs sera fermée à la circulation en semaine, du lundi au vendredi de 16 heures à 6 heures du matin et le samedi à partir de 12 heures jusqu’au lundi 6 heures. Cette mesure sera mise en place à partir du lundi 8 juin 2020 à 16 heures et prendra fin lundi 31 août 2020 à 6 heures.

Comme les terrasses seront autorisées sur la voirie et pas uniquement sur les trottoirs, la rue des Rôtisseurs sera inaccessible aux véhicules selon ces mêmes tranches horaires. Les riverains disposant d’un garage situé dans la zone (rue des Fouarges) pourront accéder à leur emplacement via le tronçon de la rue des Augustins compris entre la rue des Rôtisseurs et la rue du Coq qui sera mis à double sens de circulation.

Parallèlement à cela, les services de la Ville ont invité les commerçants de l’HoReCa à faire part de leurs demandes d’extension de terrasse. Un plan global pour la Grand-Place est à l’étude. Les rues où places à forte densité HoReCA sont elles aussi étudiées dans le cadre d’un plan global. Les autres demandes sont quant à elles étudiées au cas par cas.

La volonté du collège communal est de permettre au secteur de travailler. Les seules limites aux extensions sont liées à la sécurité et à l’aménagement urbain. La police et les pompiers sont associés à la réflexion.