Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Eco-patûrage à Huy : six boucs entretiennent les abords du fort
Actions sur le document

Eco-patûrage à Huy : six boucs entretiennent les abords du fort

La Ville de Huy a mis en place un éco-patûrage, un mode d’entretien écologique des espaces naturels, grâce au pâturage de six boucs, qui paissent depuis ce mercredi matin sur un terrain escarpé du fort de Huy.

 

Cette concrétisation du service des Travaux intervient dans le cadre du plan d’action en faveur de l’énergie durable et du climat (PAEDC). Il s’agit, en effet, d’une des fiches actions dont les objectifs principaux sont le maintien d’une flore diversifiée ou encore la diminution de l’empreinte écologique de la Ville.

 

Outre l’intérêt écologique, l’entretien d’espaces difficilement praticables par ces jeunes boucs est aussi un plus pour le service Parcs et Plantations qui connaît parfois des difficultés à travailler à certains endroits.

 

Les boucs qui sont actuellement occupés à l’entretien de ce terrain escarpé du fort ont dans un premier temps été hébergés dans leur bergerie de la rue Vankeerberghen. Entre temps, les espaces verts du fort ont été clôturés afin de bien cadrer les zones à entretenir par les animaux et également de les empêcher de sortir du site.

 

Le 15 août, afin d’éviter que les boucs soient effrayés par le tir du feu d’artifice, ils seront ramenés à la bergerie. Les boucs devraient ensuite retrouver le site du fort de Huy à partir du 19 août.

 

En fonction de l’avancement de l’entretien des espaces, les boucs seront occupés sur d’autres sites. Ce sera, par exemple, le cas du site des ruines du château de Beaufort, un endroit qui est lui aussi fortement escarpé.

 

L’achat de boucs, de fournitures nécessaires à leur installation, à leurs déplacements ainsi que le suivi vétérinaire de ces animaux a un coût s’élevant à environ 7.500 euros.