Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation

Navigation

Vous êtes ici : Accueil / Ma Commune / Enseignement / Petite enfance / Ecoles communales / Tihange / Projet d'établissement et ROI / Règlement d'Ordre Intérieur

Règlement d'Ordre Intérieur

 «  (…)
Pourtant, je crois avoir trouvé une solution. Désormais, j’aiderai mes gosses à réaliser. 
Oui, réaliser est le mot. Réaliser quoi ? A vrai dire, c’est assez difficile à expliquer. 
Je pense que je veux les aider à réaliser ce que la vie signifie. Oui, je veux leur donner, ou plutôt les aider à acquérir une attitude. La plupart de ce que je leur enseigne sera oublié dans un an, ou deux, mais une attitude se conserve toute la vie. 
Je veux que ces enfants acquièrent l’habitude de faire face à la vie avec honnêteté. »

                                                         Alexander Sutherland Neill – 1920.

Il est indispensable pour la bonne marche d’une école et pour un épanouissement  enrichissant de chaque Enfant, qu’une ligne de conduite bien établie soit respectée par tous les acteurs du milieu scolaire : Enfants, Personnel encadrant, Enseignants, Parents. 
Une copie de ce Règlement d’Ordre intérieur est remise à  chaque Parent ou Personne responsable, lors de l’inscription de l’Enfant ou au plus tard le jour de la rentrée. En cas de perte, un exemplaire peut être demandé via le journal de classe de l’Enfant.
Dans le journal de classe figure le formulaire d’adhésion à signer, après lecture, pour le deuxième lundi suivant la rentrée scolaire ou au plus tard au terme de la réunion-débat. 
La signature de ce règlement entraîne son application sans la moindre réserve.
Une réunion-débat a lieu durant une soirée de la troisième semaine de septembre au plus tard.
Chaque Parent y est convié. Les commentaires à propos du présent règlement sont exprimés : 
--par écrit au plus tard le vendredi précédant la réunion : A l’attention de la Direction – 18, rue du Centre – 4500 –Tihange.​

1. Champ d’application :  

Ecole primaire de Tihange
rue du Centre, 18 - 4500 Tihange - Huy
Enseignement primaire : 6 années au 30 juin 2016 : 253 Enfants

Centralisation Direction : Merci de respecter cet horaire.

  • de 08h30 à 16h30 du lundi au vendredi.
  • de 08h30 à 12h30 le mercredi.
1 bis. Tutelle sanitaire et aide psycho-médico-sociale :

Notre école dépend du centre P.S.E (rue de la Résistance à Huy) et du centre PMS, installé : Rue Saint-Pierre, 50 – Huy  –Téléphone : 085 - 27 84 77

Les membres de l’équipe psycho-médico-sociale sont à tout moment à la disposition des Parents et des Enfants pour les aider à résoudre les problèmes qui risquent d’entraver le bon déroulement de la scolarité.
Ce travail se déroule toujours en collaboration avec les Membres du Personnel concernés et la Direction de l’école, sous le sceau du respect du secret professionnel.
En fonction de l’aboutissement d’un accord de collaboration :

  • Une permanence pourra être assurée au sein de l’école. L’horaire sera communiqué via le journal de l’école...

2. Fréquentation scolaire des élèves soumis à l’obligation scolaire :

2.1 Accueil des Enfants pendant les heures de cours

La présence des élèves est obligatoire du début à la fin des cours, durant toute l’année scolaire,
de manière assidue.  Les vacances et congés scolaires sont communiqués via le journal interne en début d’année scolaire. Les congés exceptionnels sont annoncés dans les délais les plus respectueux par chaque Titulaire ou Enseignant.

Horaire 30 périodes de 08h30 ’à 12h05’,  présence dans la cour à 8h25’ et de 13h20’ à 15h25’ présence dans la cour à 13h05’

Les élèves doivent se conformer à cet horaire.
Tout retard doit être motivé par les Parents ou la Personne responsable.
L’heure de sortie présente certaines contraintes (horaire du bus, rangs, …).
Une ventilation de sortie de 5 minutes en deçà et au-delà est laissée à l’appréciation de chaque Titulaire ou Enseignant en fonction de l’activité menée.
L’horaire sera aménagé si la réussite d’activités ponctuelles dépend d’intervenants extérieurs. (car scolaire, animation(s) ;…).
Les Enfants seront toujours prévenus dans les meilleurs délais.
Les Parents, dès 8h25, veilleront à quitter l’enceinte de l’école afin de respecter cet horaire.
En ce sens, les Parents des Enfants de première année soutiendront la démarche pédagogique de la(du) Titulaire ou de l’Enseignant(e) afin d’assurer le meilleur encadrement pédagogique possible.
Afin de ne pas perturber la concentration des enfants, durant les heures de cours, les justifications de retards éventuels ainsi que les demandes particulières seront toujours postposées. Un passage au bureau de la Direction est toujours le bienvenu. 

2.2 Accueil des Enfants en dehors des heures de cours
  • Le matin : à partir de 07h30, et chaque fois que nécessaire dès 07H15.
  • L’après-midi (en cas de dîner à la maison) : à partir de 13h05.
  • Le mercredi : jusqu’à 13h30
  • Le soir : jusqu’à 17h00

En dehors des temps de surveillance, les Parents sont responsables de leur(s) Enfant(s).
Dans certains cas, les surveillances pourront être prolongées :

  • Le mercredi : jusqu’à 13h30 - Chaque mercredi, dès 12H05 et jusqu’à 17H45, un nouvel atelier « Comme chez soi » encadre les enfants dont la garde présente des difficultés particulières pour les Parents. Informations et modalités de fonctionnement sont communiquées via un document spécifique.
  • Les autres jours de la semaine, chaque fois que nécessaire, l’accueil de l’Enfant se prolonge jusqu’à 17h45.

Remarque : Si l’Enfant perturbe la garderie, son entrée pourra y être différée après information aux Parents. Le cas échéant, une mesure d’exclusion temporaire sera prise par la Direction de l’école.
Pour maintenir le caractère familial de l’école, il est fondamental qu’un contact de confiance et de respect soit maintenu lorsque la reprise d’un Enfant est perturbée.
Une rencontre préalable avec la Surveillante, ou un coup de téléphone à la Direction, permet de rassurer l’Enfant…
Un nouveau numéro de gsm est mis à la disposition du service de garderie : 0474 / 91 40 40.
Les Enfants retournant manger à domicile se rangent au lieu précisé en début année.
Ils ne quittent l’école qu’après autorisation d’un Enseignant. 
Aucun Enfant n’est autorisé à attendre ses Parents aux abords extérieurs des bâtiments.
Les Enfants dont les Parents sont en retard sont orientés vers le réfectoire et sont, jusqu’à l’arrivée des Parents, sous l’autorité de la personne chargée de la surveillance.
Aucun Enfant n’est libéré au « coup de klaxon ».

Les Enfants prenant le repas scolaire se rangent à l’endroit indiqué.
Un passage aux toilettes est cependant recommandé avant l’entrée au réfectoire.
Les Enfants sont, dès leur entrée au réfectoire, soumis au règlement qui leur est communiqué en début d’année.
Remarque : Si l’Enfant perturbe le repas au réfectoire, son entrée pourra y être différée après information aux Parents. Le cas échéant, une mesure d’exclusion temporaire sera prise par la Direction de l’école.

2.3 Absences

L’Enfant doit suivre assidûment et effectivement les cours organisés par l’école. Les absences sont relevées chaque demi-journée.
Les seuls motifs d’absence reconnus officiellement comme valables sont :

  • l’indisposition ou la maladie de l’Enfant ;
  • le décès d’un parent  ou allié jusqu’au 4ème degré ;
  • cas de force majeure ou circonstance exceptionnelle. (à présenter à la Direction).
         - Le motif « raisons familiales » n’est pas accepté par l’administration du Ministère.
         - L’absence sera expliquée à la Direction qui conservera la confidentialité.
         - Le motif « séjour à l’étranger » n’est pas non plus reconnu comme absence légale.

Il est cependant essentiel de ne pas « inventer » un motif d’absence. L’éthique défendue par notre école n’a pour objectif que de respecter les obligations administratives, en aucune manière de porter jugement sur la justification de l’absence.
En cas d’absence(s) non justifiée(s) de 9 demi-jours au cours d’une année scolaire, un courrier est adressé pour bonne suite à l’Inspection cantonale ou à la Direction générale de l’Enseignement selon les textes en vigueur. Tel est le devoir de toute Direction.

3. Enseignement :

3.1. Mise en œuvre des activités éducatives

Chaque Titulaire ou Enseignant choisit ses méthodes et démarches pour mener à bien les apprentissages prévus dans le respect des socles de compétences et des programmes, et ce, dans le respect de son engagement ainsi que de la responsabilité qui lui a été confiée.  La Direction se porte garante de la qualité pédagogique de l’enseignement, du respect des socles de compétences et des programmes, sans fixer un contrôle permanent sur les activités.
Afin d’assurer la continuité de l’enseignement de notre établissement, de nombreuses concertations sur les méthodes d’apprentissage ainsi que sur la gestion de la classe sont assurées, au minimum à raison de soixante périodes par année scolaire.  Toute critique formulée à ce sujet est constructive et étayée. Les démarches éventuelles sont toujours marquées par une volonté d’améliorer la qualité du travail produit.

  • Le métier d’Enseignant est en perpétuelle évolution : ce n’est que dans un climat de confiance que chaque Enseignant, en continuelle formation, pourra atteindre les objectifs que se fixe l’école au travers de son Projet d’Etablissement.

Les demandes se concrétisent par une procédure confidentielle : courrier transmis par l’Enfant, rendez-vous fixé avec l’Enseignant et, le cas échéant, la Direction. 
Chaque intervention, respectant les critères définis dans ce présent règlement, est prise en considération et un travail de remédiation est mené par chacun, après analyse des termes de la demande formulée.

3.2. Evaluation et carnet d’évaluation

Le carnet d’évaluation est remis à l’Enfant aux périodes fixées en septembre.
(voir carnet scolaire). Ces dates sont choisies, après concertation, pour atteindre une répartition équilibrée. Ce document revêt une forme adaptée à l’étape où se situe l’Enfant. Il est complété de la manière choisie par le Titulaire ou l’Enseignant, dans le respect de l’issue des concertations. Le cas échéant, une information collective ou un courrier annexé au carnet scolaire précisera une situation particulière.

3.3. Contacts Parents –Equipe éducative

L’Enfant complète son journal de classe sous contrôle de son Titulaire ou d’un Enseignant.       
 Il y inscrit toutes les tâches qui lui sont proposées à domicile.
Par souci d’autonomie, l’Enfant est seul responsable de ce « document », contrôlé ponctuellement par le Titulaire ou l’Enseignant. Il sert de lien entre l’école et les Parents.
C’est pourquoi il doit être signé au moins une fois par semaine.
Certaines exigences de l’Ecole ne rencontrent pas les valeurs ou les attentes familiales.
Il est cependant essentiel pour réussir l’éducation d’un Enfant qu’une collaboration effective s’installe entre l’Ecole et la Famille.
La pertinence de l’organisation d’une réunion supplémentaire, une rencontre-débat, …, est laissée à l’appréciation de chaque Enseignant, voire de l’Equipe éducative, qui en référera à la Direction en cas de problème.
La Direction reçoit les Parents qui le souhaitent sur rendez-vous. Tout entretien avec un Enseignant peut être organisé par l’intermédiaire du journal de classe, de la Direction  ou simplement en s’adressant de vive voix à l’intéressé, en dehors des heures des cours, mais dans le cadre scolaire.
Il est en effet impératif de respecter la vie privée de chacun. 
L’école ne peut devenir un lieu conflictuel. Quel que soit le sujet débattu, Parents comme Enseignants veilleront à maintenir des relations cordiales, bases d’un dialogue constructif. 
Un contact téléphonique privé, uniquement  avec la Direction, ne sera que l’ultime recours. Le suivi utile sera toujours assuré.
Le téléphone de l’école (085–23 09 46) reste le moyen de contact privilégié durant la journée.
De même, le GSM garderie : 0474/91 40 40  permet d’optimaliser la communication.

3.4. Visites pédagogiques et voyages scolaires

Des excursions pédagogiques d’un jour, des activités extérieures de 2 à 4 jours, ainsi que des classes de dépaysement de 5 à 15 jours peuvent être programmées durant l’année.

  • Pour le degré inférieur (1-2) l’option choisie est la découverte de la nature (classes vertes, classes sportives et d’éveil social).
  • Pour le degré moyen   (3-4) l’option choisie est la découverte de la nature (classes vertes, classes sportives et d’éveil social).
  • En outre, certaines classes, à partir de la seconde étape (8-12), peuvent profiter d’un projet ponctuel du Pouvoir Organisateur.
  • Pour éviter le cumul de 2 voyages en sixième, chaque cinquième année bénéficiera d’un séjour de 3 jours à Bruxelles, afin de visiter quelques lieux choisis de notre capitale.
  • Enfin, au terme de l’itinéraire primaire, un voyage de fin d’études est automatiquement prévu.
  • Chaque classe peut également  bénéficier de visites pédagogiques (expositions, sites,…)

Une formule d’autorisation de principe est complétée par les Parents dès le mois de septembre, et conservée par le Titulaire pour les excursions comme pour les séjours.  Une fois complétée, elle reste valable durant  toute l’année scolaire. Elle sera utile en cas d’oubli de l’autorisation ponctuelle. En effet, chaque sortie donnera lieu à une autorisation ponctuelle. Liberté est, bien entendu, laissée aux Parents de refuser la sortie proposée.
La fréquentation de l’école reste cependant obligatoire.
En cas de comportement inadapté d’un Enfant, la sortie pédagogique suivante sera supprimée. L’Enfant sera hébergé dans une autre classe avec un travail spécifique à effectuer.
 
Pour organiser les classes de dépaysement, 90% des Enfants inscrits dans une même classe doivent effectivement participer. Ce type d’initiative est essentiel dans la construction de la personnalité de l’Enfant. Il est important que vous, Parents, aidiez l’Enseignant dans la réalisation d’un tel projet.
Pour des raisons organisationnelles autant que financières, les activités extérieures de 2 à 4 jours, ainsi que des classes de dépaysement de 5 à 15 jours sont mises sur pied 1 an sur deux jusqu’à la fin de la 4ème année.... L’autre année est donc consacrée aux excursions pédagogiques. Celles-ci sont programmées en priorité durant l’année en cours, mais pourront également s’étendre sur l’année scolaire suivante. Dans le souci d’équilibrer le budget familial, les frais occasionnés par ces sorties feront l’objet d’un paiement annuel : 

Activités extérieures et classes de dépaysement : année scolaire 2016-2017 : 

  • épargne scolaire hebdomadaire (en fonction du prix du séjour). 
  • Ou paiement par versement(s) pour fin mars 2017.

Excursions pédagogiques : année scolaire 2017-2018:

  • paiement en une fois pour fin septembre 2017
  • Ou paiement échelonné en 3 mensualités. Octobre – novembre – décembre.

Pour l’année 2017-2018, la somme demandée est de : 60 euros.
Pour les élèves de la 1ère à la 4ème année, les montants récoltés personnellement par chaque enfant lors d’une opération de parrainage qui a lieu traditionnellement dès le début l’année scolaire seront déduits :     

  • soit du montant du voyage (année des séjours)
  • soit de la dotation (année des sorties).

Les cinquième et sixième années présentent un profil particulier : chaque année se structure respectivement autour du voyage à Bruxelles pour les élèves de 5ème année et du voyage de fin d’études pour les élèves de 6ème année.
Afin de réduire au maximum l’investissement des Parents pour chacun de ces voyages, l’Enfant bénéficiera de l’épargne de l’opération annuelle de parrainage de la rentrée ainsi que de la vente de divers produits (opération libre étalée sur trois semaines).  Aucune somme excédentaire issue de ces opérations ne sera remboursée au terme du voyage, les éventuels surplus permettant à l’ASBL de l’Ecole du Centre d’assurer l’aide sociale.  
Il en est de même en cas de non participation.  En cas de problème, les Parents contacteront sans hésiter la Direction, afin de le résoudre ensemble, en toute discrétion. 

4. Notions de discipline générale :

4.1. Respect du présent règlement
  • La Direction et les Enseignants sont les seuls responsables de la discipline et sont garants du respect de ce présent règlement dans le cadre scolaire, ainsi qu’au moment de la sortie.
  • Les devoirs de l’Elève sont présentés aux Enfants, dès la première semaine de septembre, en respectant l’esprit de ce règlement. 
  • En complément, un règlement spécifique peut être rédigé, selon l’appréciation d’un enseignant, dans le respect de l’éthique définie par l’Ecole.

Aucune intervention des Parents ne sera acceptée dans la gestion de la discipline dans l’enceinte de l’établissement, pendant et en dehors des heures de cours.

En particulier, aucun Parent ne s’adressera directement à un enfant étranger afin de régler un conflit qui s’est déroulé durant la journée. L’engagement affectif risque effectivement d’augmenter l’intensité du différend. De plus, la communication non-violente pratiquée à l’école nécessite la présence d’un intervenant neutre.
Une intervention auprès de la Direction reste la bienvenue pour améliorer le présent règlement (exclusivement sur rendez-vous).
En cas de désaccord, une réunion de l’équipe pédagogique et éventuellement de l’Echevin mandaté dicte la ligne de conduite.

4.2. Non-respect du présent règlement

Sauf demande écrite des Parents, et pour raisons médicales justifiées par un certificat exclusivement, il est interdit de rester dans les locaux durant les récréations et le temps de midi. Les demandes sont acceptées en fonction des possibilités de surveillance. Une dérogation est cependant accordée pour des finalités pédagogiques, sous la responsabilité exclusive de l’Enseignant-titulaire.
L’Enfant obéit aux directives des Surveillants, des Enseignants, de la Direction.
    
Tout Enfant qui refuse de se soumettre aux règles établies accepte les sanctions des Enseignants : remarque, retenue, charge d’intérêt collectif. Des exemples sont présentés sur le document : « Devoirs de l’élève ».
En cas de sanction à l’encontre d’un enfant, les éventuelles justifications sont demandées confidentiellement (par écrit ou lors d’un rendez-vous) à la Direction, qui s’engage, avec le Personnel Enseignant, à tout mettre en œuvre pour résoudre le conflit, sans pour autant modifier en quelque point que ce soit, la sanction initiale de l’Enseignant.
Selon l’appréciation du Titulaire ou de l’Enseignant, la sanction prise peut être communiquée via le journal de classe et paraphée par les Parents.
Dans la majorité des cas, guidée par l’esprit du « bon père de famille », la sanction sera immédiate et s’effectuera à l’école. Il semble donc inutile de la remettre en question, les tenants et aboutissants d’une situation conflictuelle étant toujours très complexes à identifier. 
Dans tous les cas, dans le respect du document « Devoirs de l’élève », chaque enfant sera écouté, pour autant que le devoir professionnel pédagogique l’autorise.
    
Ces mesures visent à responsabiliser l’Enfant par rapport à son comportement. 
Le non-respect du délai d’exécution d’un travail supplémentaire entraîne l’interdiction d’accès à la classe jusqu’au terme de sa réalisation. L’Enfant est « hébergé » sous surveillance dans un local annexe. Outre la note adressée aux Parents pour signature, l’Enfant a en charge de se remettre en ordre dans les plus brefs délais.
Les consignes données durant les récréations seront respectées par chaque Enfant.
Lors d’un problème disciplinaire, le  personnel de maintenance (cuisine, entretien, surveillance, activités parascolaires) relève le nom de l’Enfant fautif et débat de la sanction adaptée en présence de l’Enseignant, voire la Direction, et, le cas échéant, de l’Enfant en cause.

4.3. Respect de soi

L’Enfant adopte une tenue vestimentaire adéquate.
La Direction se réserve le droit de refuser l’Enfant dont la présentation, par son excentricité ou son aspect provocant, est jugée inacceptable. 

  • Le port de vêtements et accessoires bariolés (d’inspiration militaire) ou présentant des motifs évoquant la violence est interdit à l’école. 
  • Le port du béret, bonnet, chapeau ou de la casquette est interdit dans les locaux de l’école, ainsi qu’aux endroits désignés par l’Enseignant ou la Direction.
  • Il est interdit à tout enfant et à tout membre de l’équipe pédagogique présent au sein de l’établissement scolaire le port de signes religieux, politiques ou philosophiques, excepté durant la pratique du cours concerné. (Collège Communal n°146 du 27.05.2013).
  • Les tenues de sports seront régulièrement aérées, et lessivées.
  • Pour des raisons évidentes de sécurité, les chaussures « roulantes » sont interdites.

Cahiers et livres sont conservés dans le meilleur état possible tout au long de l’année.
Il est strictement interdit d’écrire dans les livres et d’en détériorer les pages de quelque façon 
que ce soit.  Chaque jour, l’Enfant range et récupère ses effets personnels :

  • vêtements, 
  • sac de sports, 
  • boîte à tartines…

Tout oubli ou perte d’un objet ou vêtement est immédiatement signalé à l’Enseignant ou au Titulaire. Les objets perdus sont stockés dans un endroit défini (salle de garderie). Charge à l’Enfant de récupérer son bien. Les effets abandonnés sont remis à une institution caritative, après une semaine d’exposition à des moments annoncés dans le journal de l’école.
Une hygiène corporelle quotidienne est nécessaire tant pour le respect de soi que pour le respect des autres. Sans s’immiscer dans la vie de famille, cette notion élémentaire sera rappelée à l’Enfant, le cas échéant. Des mesures pourront être prises afin d’apporter à chacun le confort minimum exigé lors d’une journée de classe (contact avec la famille, avec le PSE, douche obligatoire avant le cours de natation, …).
Chaque enfant se munira de mouchoirs, conservés dans le cartable. En outre, pour des raisons évidentes d’hygiène corporelle, les ongles propres sont recommandés.

4.4. Respect des autres

L’Enfant est poli et respecte toute personne rencontrée durant la journée dans et en dehors de l’établissement. Les formules de politesse : «Bonjour », «Merci », « S’il vous plaît »,     « Excusez-moi », … ne sont jamais superflues.
L’Enfant évite de garder les mains en poche lors d’un échange verbal avec un adulte.
Au réfectoire, courtoisie et politesse sont de rigueur.
L’Enfant y parle à voix basse. L’Enfant est soumis au règlement propre à cet espace, communiqué dès le 1er septembre.
L’Enfant évite les disputes, bousculades, insultes et jeux violents.
L’Enfant reste sous la surveillance et ne quitte pas la cour sans permission.
L’Enfant n’apporte pas d’objets dangereux.
Des opérations citoyennes ponctuelles de réajustement pourront être menées, à l’initiative de l’Equipe éducative.
Tout objet inspirant de près ou de loin violence et jeux de guerre (véhicules militaires, épées, fusils, casques…) est confisqué jusqu’à la fin de la journée. En cas de récidive, seuls les Parents peuvent, s’ils le souhaitent, le récupérer auprès de la Direction, sur rendez-vous.

L’Enfant n’apporte pas d’objets de valeur, ou étrangers aux cours sans une autorisation de l’Enseignant ou du Titulaire.
Au-delà, ceux-ci restent toujours sous la responsabilité de leur propriétaire. Le cas échéant, cet objet est confisqué après avertissement et remis à l’Enfant selon l’appréciation de l’Enseignant ou du Titulaire. En cas de récidive, il est remis à un organisme de bienfaisance en fin d’année.

Les GSM, les MP3 et les jeux électroniques ne sont autorisés que s’ils sont éteints. Ils ne pourront être activés qu’après autorisation de l’Enseignant ou du Titulaire ou, selon les directives des Surveillants, lors de la garderie.
En classe, chaque enfant assume les charges qui lui sont confiées pour le bon fonctionnement de la vie en communauté.

En cas de pédiculose, vous devez prendre immédiatement les mesures utiles :

  • prévenir l’école,
  • consulter votre pharmacien qui prescrit le traitement adéquat,
  • appliquer le traitement dès apparition et jusqu’à disparition complète des lentes et des poux.

Il est important de rappeler que les poux ne sont en rien liés à un manque d’hygiène corporelle.
Cependant, si le traitement n’est pas suivi, la Direction prendra les mesures afin d’éviter la propagation.
En outre, quelle que soit l’affection de votre Enfant, si un risque de contagion existe, il est de votre devoir de prévenir l’école afin que la Direction prenne les mesures éventuelles.

4.5. Respect de l’environnement et du bien d’autrui

Le personnel Enseignant ne peut admettre la dégradation volontaire du mobilier, du matériel scolaire et des bâtiments.
Toute dégradation volontaire non réparable entraîne de la part de la personne qui est légalement responsable de l’Enfant, le paiement des réparations ou le remplacement des objets détériorés.
Après entretien avec l’Enfant responsable, la Direction se réserve le droit d’imposer une retenue durant laquelle un travail d’intérêt public sera demandé (nettoyage, peinture, rangement ;…)
Les Parents sont informés de cette sanction et de la date exécutoire afin qu’ils puissent expliquer le bien-fondé de cette action à leur enfant.

5. Vie quotidienne : 

5.1. Sur le chemin de l’école

L’Enfant emprunte le chemin le plus court  de la maison à l’école, ou de l’école à la maison.
En dehors de ce chemin, l’assurance n’intervient jamais en cas d’accident. 

5.2. Accueil

L’Enfant se présentant à l’école entre 07h20 et 08h20 se rend spontanément et directement à la garderie, organisée au réfectoire de l’école. Un accueil, propre aux enfants de première année, est organisé dès 7h50. 
L’Enfant adopte une attitude respectueuse et calme.
Aucune assurance scolaire n’assure l’Enfant « traînant » sur la cour.

5.3. Temps de midi 

Les Enfants qui retournent chez eux à midi, reviennent au plus tôt à 13 heures 05.
Dans le cas où cet horaire ne peut-être respecté (situation exceptionnelle), l’Enfant signale spontanément sa présence à la personne assurant la surveillance sur la cour.
Les Enfants mangeant à l’école sont soumis au règlement propre au réfectoire. 
En cas de non-respect, l’Enfant sera, temporairement, exclu.

5.4. Arrivées et sorties--- Complément au chapitre 2.1. et 2.2.

Les Parents veillent à ne pas gêner l’accès à  l’école, afin de ne pas mettre en danger leur Enfant, les autres enfants ou toute autre personne.
Dans cet esprit, aucun véhicule ne pourra stationner dans la périphérie directe de la sortie à l’exception du bus scolaire. Le passage pour piétons sera toujours dégagé.
En cas de présence d’un agent APS, chacun veille à respecter ses injonctions.
Chacun respecte l’horaire des cours. Toute arrivée tardive perturbe le bon déroulement des activités. Un effort particulier sera donc fourni à cet égard.
Pour la bonne suite de l’activité en cours, l’Enfant entre seul en classe.

5.5 Sorties des classes

Il est fondamental que chaque enfant soit averti de cette information.

En ce qui concerne la sortie des classes, des rangs sont organisés pour tous les Enfants par  l’Enseignant.
Les Enfants sont sous la responsabilité des Parents ou membres de la famille dès la prise en charge à la sortie. Afin d’assurer la gestion la plus professionnelle possible, un document d’organisation de sortie est complété précisément dès le premier jour de l’année scolaire.  Les Enfants sortant de l’espace école sans autorisation pour rejoindre ou attendre un Parent sont en défaut. Outre la sanction éventuelle, ils ne sont plus assurés par l’école. Aucune responsabilité d’un membre du personnel ne pourra être engagée.  S’ils rentrent seuls, les Enfants traversant la Grand-Route pour rejoindre leur domicile accompagnent spontanément et obligatoirement le rang organisé par l’Ecole.

5.6. a. Repas

Le lundi, mardi, jeudi et vendredi, un repas chaud est proposé à midi.
Les menus sont conçus pour respecter l’équilibre alimentaire et éveiller le goût de l’enfant. Afin de seconder le Personnel de maintenance, les Parents sont  invités à encourager leur Enfant à manger ce qui lui est servi, et ce, potage compris.
Pour les Enfants qui emportent leurs tartines, le potage est proposé gratuitement sur simple demande, selon, bien entendu, la quantité disponible.
Dans le respect de la labellisation « Manger-Bouger » obtenue en 2010, les frites ne seront désormais servies chaque vendredi qu’en accompagnement du repas chaud. 

5.6. b. Tarif
  • repas : au prix unique de 3,70 euros.  Le prix de 3,70 euros pourrait subir une augmentation de 0,30 euro maximum en cours d’année scolaire en fonction de la fluctuation des prix des aliments.
  • boissons : eau pétillante : 0, 20 euro - eau fruitée :    0, 50 euro

Les boissons proposées le sont dans le respect de notre projet alimentation.

  • Les concentrés de fruits contiennent moins de 2% de sucre.
  • La quantité servie est de 25cl.
  • L’eau est purifiée et mélangée à une température de 6 degrés.

Une alternative de boisson aromatisée ou fruitée pourra être proposée, dans le respect du projet alimentation.
De l’eau fraîche est, chaque jour, à la disposition de chaque Enfant, Elle est gratuite. 
Deux fontaines sont installées dans les sas d’entrée de l’école, ainsi qu’au réfectoire.
L’eau fraîche est à la disposition de chaque Enfant, durant les pauses ou aux moments décidés par l’Enseignant.

5.6.c. Modalités de paiement :
  • en début de journée auprès du titulaire pour le repas ; (Afin d’éviter une perte de temps considérable un paiement anticipé le lundi matin est vivement souhaité.)
  • lors du dîner pour la boisson.

Pour l’Enfant qui oublie son repas, un « repas exceptionnel » est prévu.
Dans ce cas et dans le seul but d’assurer une gestion saine des finances de l’école, un document sera retiré au bureau de la Direction. Le paiement (3,70 euros) sera réglé dès le lendemain auprès de l’Enseignant ou du Titulaire, accompagné du document signé.
Cette solution doit impérativement demeurer exceptionnelle.
Dans la mesure des possibilités de gestion quotidienne, une collation est également proposée sans obligation aux Enfants lors de la récréation entre 10h10 et 10h25. Celle-ci s’inscrit dans la dynamique du projet de recherche d’une alimentation saine et équilibrée. Fruits, céréales, produits laitiers et biscuits sont proposés dans une répartition éducative.
Les éventuels bénéfices permettent de récolter des fonds destinés à des achats pédagogiques.
Dans le souci du respect du Projet alimentation de l’école, les chips et les colas sont à éviter.

6. Information et propagande :

Toute personne, sauf celles autorisées à s’adresser aux Enfants dans le cadre de leurs fonctions d’Enseignant ou de Maître spécial, doit obtenir l’approbation écrite du P.O
et de la Direction pour diffuser de quelque façon que ce soit (verbalement, par écrit, par enregistrement,…) toute propagande, doctrine, religion, philosophie ou idéologie quelconque aux enfants de l’école.
Dans le même esprit, toute affiche ou publicité distribuée ou affichée devra être présentée à la Direction et approuvée par le Collège communal avant sa diffusion.

7. Circulaire 2327 du 02/06/2008 :

A la demande de la Direction générale de l’Enseignement, la circulaire n°2327 du 02 juin 2008 est annexée au présent référentiel scolaire.

8. Collège communal 168 du 16/06/2008 :

La décision du Collège communal est également annexée au présent référentiel scolaire.

Tout point non prévu à ce règlement sera apprécié par l’Equipe éducative et éventuellement le représentant du P.O.
Tout règlement, s’il veut rester en accord avec notre société en mouvement se doit d’évoluer chaque année.
Cette version est donc strictement applicable du 01 septembre 2017 au 30 juin 2018.

L’inscription de l’enfant en notre école entraîne l’adhésion complète 
ainsi que la mise en pratique quotidienne de ce Règlement d’Ordre intérieur.