Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation

Navigation

Accueil

Mot de la directrice

Bienvenue à l’école de Huy-Sud
De nos jours, nous vivons dans une société caractérisée par une montée de l’individualisme où le vivre ensemble n’est plus qu’une illusion. L’école de Huy-Sud est porteuse de projets (immersion, création d’un spectacle avec l’école de cirque, animations artistiques pendant les temps de midi, éducation aux médias…) qui permettent de fédérer les énergies pour agir pour le bien commun : l’avenir de nos enfants.

Un climat de confiance et de respect anime l’équipe éducative mais aussi tous les intervenants qui interagissent à des degrés divers avec celle-ci à savoir les personnels administratif, d’entretien et surveillant. Notre école regorge de personnes dynamiques et désireuses de s’investir dans leur fonction.

Il est fondamental d’accorder toute sa place à l’accueil des parents. Pour ce faire, il y a lieu de les reconnaître et leur témoigner un regard et une écoute attentifs mais aussi de leur expliciter et de rendre claires et lisibles, les pratiques, le règlement, les objectifs, les visées à long terme de notre école. Voici quelques exemples non-exhaustifs : organiser une réunion d’information en début d’année scolaire, distribuer le projet d’établissement ainsi que le règlement à tous les parents à la rentrée, organiser une réunion individuelle avec les parents et les titulaires.

L’école de la réussite a comme défi ambitieux d’assurer à tous les enfants la maîtrise des compétences essentielles pour vivre dans notre société.  Le défi pour Huy-Sud est d’orienter ses pratiques d’enseignement selon 3 axes principaux : le droit à « apprendre à apprendre », le droit à l’erreur (remédiation organisée par une enseignante) et le droit à la différence.

L’immersion

Aujourd’hui, la connaissance d’une ou de plusieurs langues étrangères est une nécessité que nous reconnaissons tous.
Qu’il s’agisse d’obtenir un emploi, d’accueillir des visiteurs, de se documenter sur une technique de pointe ou de faire connaître sa recherche, de négocier, d’acheter, de vendre, voire de se divertir, nous sommes confrontés régulièrement à la barrière de la langue.
L’apprentissage scolaire traditionnel des langues n’a pas donné les résultats escomptés.
Une solution est proposée : l’enseignement immersif.
La démarche immersive consiste essentiellement à plonger les apprenants dans un bain de langue. En milieu scolaire, l’enseignant est locuteur natif de cette langue cible ou en a une connaissance équivalente.

Cet apprentissage simultané de deux langues développe l’activité intellectuelle, la mémoire et la capacité cognitive des enfants. Ils ont deux codes différents pour un même concept, ce qui est un avantage supplémentaire.

Cette pédagogie d’immersion favorise des valeurs et des compétences qui nous sont chères : l’ouverture d’esprit, la solidarité, l’autonomie, l’autodiscipline, …

A qui est destiné le projet immersion ?

Il est d’autant plus efficace quand il s’adresse aux jeunes enfants. C’est au cours des huit premières années de vie d’un individu que l’apprentissage des langues étrangères est le plus aisé, le plus rapide et que les résultats en sont les plus durables.
S’il est important de déconseiller l’immersion aux enfants qui y seraient gravement mis en difficulté, il ne s’agit certainement pas de sélectionner les enfants les plus doués.
Néanmoins, aux objectifs linguistiques et culturels s’ajoute un objectif démocratique : notre école publique désire offrir à des enfants d’origines très diverses l’enseignement d’une langue étrangère. Cette opportunité n’était souvent possible que pour les enfants sachant aller dans un enseignement privé ou dans un établissement hors de nos frontières. Par cette nouvelle ouverture d’esprit, nous formons les citoyens de demain.