Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation

Navigation

Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Aînés / Université du Temps Disponible / Cours / Histoire de la principauté de Liege
Actions sur le document

Histoire de la principauté de Liege

"HISTOIRE DE LA PRINCIPAUTÉ DE LIÈGE"
Cours de Chantal du Ry

Que devint le Pays de Liège sous le gouvernement de la Maison de Bavière ? Le 17e siècle fut une longue période de conflits sociaux, aboutissant à la fin de la démocratie.
 
Si Ernest de Bavière fut un prince courtois et charitable, sachant éveiller les sympathies, il ne put empêcher l'agitation populaire de croître. Impressionné par quelques émeutes, il concéda un régime électoral connu sous le nom de « Règlement de 1603 ».
 
Son successeur, Ferdinand de Bavière, qui était son neveu, ne comprit guère ses sujets liégeois, n'ayant résidé que six mois à Liège au cours des 23 premières années de son règne. Il crut éteindre en eux le goût de la liberté. Deux partis se formèrent sous son règne : d'une part, les partisans du prince, appelés « Chiroux », mot représentant les hirondelles en dialecte local, ainsi nommés par le peuple à cause des compagnies militaires habillées de noir et portant des bas blancs ; d'autre part, les Grignoux, c'est-à-dire les grognons, qui regroupaient les masses populaires, les bourgeois secrètement protestants, ainsi que les politiciens et les avocats hostiles au fanatisme religieux. Le conflit des Chiroux et des Grignoux, déclenché par le retour au règlement électoral de 1424 (Régiment de Heinsberg), prit le caractère d'une véritable guerre civile. Divers épisodes sanglants, dont l'assassinat du bourgmestre Sébastien La Ruelle, marquèrent ce règne peu glorieux.
 
L'anarchie reprit de plus belle sous le règne de Maximilien-Henri de Bavière. Une nouvelle réforme du règlement électoral, en 1684, mit à la botte du prince une grande partie des Trois Etats et des Métiers. C'est cet abus de pouvoir qui allait être dénoncé pendant la révolution liégeoise de 1789.
 
Chantal du Ry, licenciée en philosophie et lettres (philologie classique et histoire). Professeure retraitée, enseigne à l'UTD depuis sa fondation. Ecrivain, auteure de "  Huy, histoire d'une ville médiévale à travers ses légendes et ses monuments" . Conférencière de la Province de Liège.
 
FRAIS DE PARTICIPATION AU COURS : 45 euros pour l'année académique et 5 euros par syllabus.

Dates des cours : les samedis à 10h

  • 20 octobre
  • 17 novembre
  • 15 décembre