Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation

Navigation

Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Aînés / Université du Temps Disponible / Cours / Histoire de la littérature Française
Actions sur le document

Histoire de la littérature Française

Cours de Chantal du Ry

Après avoir étudié la biographie de Marguerite Yourcenar, il est temps d'analyser le recueil des « Nouvelles orientales ». Marguerite Yourcenar souffre atrocement dans sa chair et son âme, parce qu'elle est tombée amoureuse d'un homosexuel, lecteur chez Grasset, qui ne peut répondre à sa passion, joue un jeu pervers et la traite avec cynisme. A 24 ans, Marguerite Yourcenar exprime sa douleur dans un recueil de nouvelles, un recueil de poèmes en prose et de narrations légendaires, des récits de rêves et un roman : Les Nouvelles orientales, Feux, Les Songes et les Sorts et Le Coup de grâce.
 
Nous aborderons l'analyse des Nouvelles orientales dans la réédition de 1963.
La première de ces nouvelles Comment Wang-Fô fut sauvé nous propose la seule figure d'artiste dans l'oeuvre romanesque de l'écrivain et nous tenterons de comprendre, à travers ce conte poétique et philosophique, ce que représentent l'art et la poésie pour Marguerite Yourcenar.
 
A la question qui lui était posée de savoir si elle se considérait comme un poète, Marguerite Yourcenar répondait que oui. Et quand on lui demandait quelles étaient celles de ses oeuvres que l'on pouvait considérer comme poétiques, elle répondait « toutes », estimant que la musique pouvait être aussi présente dans la prose que dans la poésie. « Il n'y a qu'à écouter le timbre de voix des gens dans la colère, dans l'amour, dans le laisser-aller de la flânerie. Ce sont des rythmes poétiques », affirmait-elle.
 
Dates des cours :  les samedis à 10h

  • 27 janvier
  • 24 février
  • 24 mars
  • 28 avril
  • 26 mai
  • 23 juin