Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / BE-Alert, la Ville de Huy adhère. Et vous, êtes-vous inscrit(e) ?
Actions sur le document

BE-Alert, la Ville de Huy adhère. Et vous, êtes-vous inscrit(e) ?

En situation d’urgence, les autorités doivent pouvoir diffuser des messages ciblés ou des recommandations à la population.

L’alerte de la population est la première action en communication de crise.

Les médias traditionnels, les médias sociaux, les services de secours déployés sur le terrain restent les moyens principaux de communication des autorités vers les citoyens. Le réseau de sirènes pour les risques Seveso ou nucléaires va disparaître dans les prochains mois.

Le système BE-Alert permet une alerte via de nouveaux canaux complémentaires.

Ainsi, une autorité, qu’il s’agisse du Ministre de l’Intérieur, d’un Gouverneur ou d’un Bourgmestre peut, si elle l’estime nécessaire, alerter la population par appel vocal, SMS ou e-mail de manière intégrée.

La Ville de Huy, sans être ville pilote, a participé très activement à l'élaboration du système et l'a promotionné à plusieurs reprises via ses différents médias comme le Huy Mag, le site web et la page Facebook. En 2017, lors du dernier exercice simulant un incident nucléaire à la centrale nucléaire de Tihange, le système BE-Alert a été testé sur un échantillon de population pour en mesurer l'efficacité, ce qui illustre sa volonté de tout mettre en œuvre pour informer efficacement les citoyens en situation d'urgence.

Depuis l'adhésion des provinces, la Ville de Huy peut faire appel au Gouverneur pour diffuser des alertes locales et, consciente de l'importance de cet outil de communication nouveau et direct, elle a décidé de rejoindre les premières des 84 communes de la Province de Liège inscrites personnellement à BE-Alert.

BE-Alert dispose de capacité suffisante pour alerter simultanément un grand nombre de citoyens, via différents canaux :

  • 100 SMS par seconde
  • 600 appels téléphoniques simultanés
  • 10.000 mails par seconde
Pourquoi s’inscrire à BE-Alert ?

En cas d'inondation, d'incendie, d'explosion, d'accident routier ou ferroviaire important, d'accident Seveso ou d'incident lié à la centrale nucléaire, selon le type de crise, la population inscrite ou présente sur un territoire donné et connectée (par téléphones fixes ou mobiles, par messageries e-mail) pourra recevoir les messages d’alerte ou de recommandation envoyés par la Ville de Huy ou par le Centre de crise fédéral.

400 hutoises et hutois sont déjà inscrits à BE-Alert!
Et vous?
INSCRIVEZ-VOUS à BE-Alert... dès maintenant et gratuitement!
http://be-alert.be/fr/